La Tourbière

J’ai horreur des mouches. Je déteste les moustiques. À m’en confesser. Je me suis privé, durant des années, d’un nombre incalculable d’expériences extraordinaires pour cette seule et unique raison. J’aurais aimé la pêche, la chasse, l’automne. Les ballades en forêt, profiter des sentiers pédestres, et quoi encore. J’admire de loin, avec une envie bien dissimulée…

Mon ami Sylvain, hyperactif du plein air s’il en est, m’a forcé la main par une belle journée d’été nordique. À la pire heure. Celle du souper. Aussi bien dire que les convives sont nombreux et que le souper, ce sont les deux inconscients qui s’aventurent dans le repaire même de la mousticaillerie. Dans quoi me suis-je embarqué? « Tu vas voir, c’est hallucinant! Y a des sarracenias pourpres! » « Des quoi? » Rendus sur place, le Muskol fut mis à contribution mais pour être honnête, Il y avait bien plus efficace pour m’amener à faire abstraction de ces bestioles. Savoir qu’elles peuvent, elles aussi trouver chaussure à leur pied me réconfortait un peu. C’est avec cynisme que je les observais s’approcher de la plante carnivore.

La tourbière est un milieu hostile. Quoi de plus normal. Les trésors ne sont-ils pas tous, sans exception, âprement défendus?

L’impression d’un monde immobile et stagnant cède très vite la place à la fébrilité. On redécouvre assez vite une nouvelle définition, implacable, du mot vie. À l’état brut. Quand elle rime avec des mots comme foisonnement, lutte incessante pour la survie, la loi du plus fort, organique, animal, structure moléculaire de l’esprit originel. Ce grand puzzle  où tout est utile, imbriqué et essentiel à l’ensemble. La larve, c’est la vie. La vie peut être glauque, gluante, féroce tout autant que gracieuse et attirante. La vie se résume à quelques mots tout simples. La vie, par-dessus tout, est un processus, une force. Rien de moins que fascinante. Grouillante. Il n’y a pas de temps mort, pas de pause, pas de vacance, pas de loisirs, pas de retraite, la vie est une activité, c’est l’activité brute. Si ça bouge, et ça bouge, ça tourne, étourdissant…

 

11_La tourbièreLa tourbière affiche

Publicités